Établissant un nouveau record pour la troisième année consécutive, Mazda Motor Corporation a vendu 1 186 000 véhicules au niveau mondial durant les neuf premiers mois de son exercice fiscal 2017-2018 - entre avril et décembre 2017 -  soit 25 000 unités de plus (+2 %) qu’à la même période de 2016*.

Sur les marchés mondiaux, les crossovers de Mazda – à commencer par le nouveau SUV compact Mazda CX-5 – ont littéralement dopé le chiffre d'affaires de la marque. Mazda a établi un nouveau record en Chine, où ses ventes ont progressé de 8 % en glissement annuel pour atteindre 245 000 unités au cours des trois premiers trimestres de l’exercice, le constructeur obtenant également d’excellents résultats au Japon avec une croissance de 5 %. En Europe, Mazda a écoulé 172 000** véhicules, tandis que ses ventes ont grimpé de 18 % en France sur cette même période. L’Espagne (+10 %), les Pays-Bas (+8 %) et l’Allemagne (+7 %) ont également enregistré des hausses significatives.

En termes de performances financières, le chiffre d'affaires total a bondi de 8 %, soit de 199 millions de yens pour atteindre 2 550 milliards de yens (19,8 milliards d’euros). Mazda a également vu son bénéfice d’exploitation augmenter de 5 % à 107 milliards de yens (830 millions d’euros) et son bénéfice net progresser de 6 % à 84,9 milliards de yens (658 millions d’euros).

Soucieux de pérenniser sa croissance à l’avenir et de répondre à une demande soutenue, le constructeur a débuté la production du CX-5 dans son usine de Hofu au Japon. Cette décision reflète la popularité sans cesse croissante des crossovers de Mazda, dont la part dans le chiffre de vente total devrait dépasser les 40 % au cours de l’exercice. Côté production, outre l’augmentation des capacités de fabrication de moteurs en Thaïlande, Mazda a annoncé son projet d'implantation d’une nouvelle usine à Huntsville dans l’Alabama aux États-Unis - dans le cadre d’une co-entreprise avec Toyota - où il prévoit de produire ses SUV à partir de 2021. Le développement de technologies dédiées aux véhicules électriques via EV C.A. Spirit Co., Ltd, une autre co-entreprise formée avec Toyota et Denso, un fabricant de pièces japonais, se poursuit conformément aux prévisions établies.

Parmi les produits phares de nouvelle génération, citons notamment le moteur SKYACTIV-X, qui devrait être le tout premier bloc essence de série au monde à allumage par compression lorsqu’il sera lancé sur le marché en 2019. Parallèlement, la nouvelle orientation stylistique de la marque, dont témoignent ses derniers concept-cars, à l’instar du Mazda VISION COUPÉ, devrait stimuler les ventes encore davantage à l’avenir.

Tout en continuant à surveiller de près le contexte économique, Mazda table sur une bonne tenue des marchés financiers mondiaux et a confirmé ses précédentes prévisions pour l’exercice fiscal clos au 31 mars prochain. Le constructeur compte établir un nouveau record historique avec la vente d’1,6 million de véhicules au niveau mondial tout en affichant un bénéfice d’exploitation de 150 milliards de yens (1,15 milliard d’euros ) et un bénéfice net de 100 milliards de yens (769 millions d’euros) pour un chiffre d'affaires de 3 50 0 milliards de yens (26,9 milliards d’euros). Le dividende par action prévu par Mazda au second semestre reste également inchangé à 20 yens, portant ainsi le dividend e total à 35 yens sur l’ ensemble de l’exercice.

 

* Source : Résultats financiers consolidés de Mazda Motors Corporation pour le troisième trimestre de l'exercice clos au 31 mars 2018. Les chiffres en euros ont été calculés sur la base d'un taux de change de 1 euro pour 129 yens sur les neuf premiers mois et de 1 euro pour 130 yens pour les estimations sur l’ensemble de l’exercice 2017-2018

** UE, AELE et Turquie